Parc national du Bic


À chaque année, j’ai l’habitude de prendre une semaine de vacances à la mi-juin afin de profiter de la tranquillité des parcs nationaux du Québec avant la haute saison. Tout comme l’année dernière, j’ai décidé de mettre le cap sur le parc national du Bic. Situé à moins de trois heures de la ville de Québec, ce parc offre des paysages spectaculaires et uniques ainsi qu’une faune abondante.

Tout le monde trouve son compte au Bic. Les randonneurs pourront gravir le Pic-Champlain qui culmine à 346 mètres et qui offre une vue imprenable sur le Saint-Laurent. Pour les amoureux de la mer, plusieurs sentiers vous permettront de parcourir le littoral. Si vous avez envie d’une petite pause, vous pourrez vous arrêter et profiter d’une des nombreuses plages du parc. Le coucher et le lever du soleil sont des spectacles grandioses que nous offre gratuitement dame nature, alors pourquoi ne pas en profiter!

Pic-Champlain

Lever du soleil sur l'Île aux Amours

Lorsque vous parcourez le parc, soyez à l’affût, car vous aurez sans doute la chance de d’observer des cerfs de Virginie. Ils sont très présents un peu partout et ne se soucient pas de la présence humaine. C’est une bonne occasion de pouvoir observer ces animaux majestueux dans leur environnement, et ce sans les déranger. Qui sait, peut-être serez-vous témoin de scènes comportementales intéressantes!

Cerf de Virginie

Les cerfs ne sont pas les seuls mammifères facilement observables sur place. En effet, j’ai également eu la chance de voir le lièvre d’Amérique bondir et brouter l’herbe en bordure des champs. Lors de vos randonnées en forêt, vous pourriez aussi bien tomber sur un porc-épic se dandinant le long des sentiers. Près des terrains de camping, le renard roux est omniprésent. Plutôt opportuniste, cet animal arpente les lieux où l’homme évolue à la recherche de nourriture. Mais il faut toutefois résister à la tentation et éviter de le nourrir, c’est pour son bien!

Renard roux

Le parc compte de nombreuses baies et anses. C’est l’environnement parfait pour les phoques et les oiseaux marins. Vous pourrez observer les phoques communs et les phoques gris se prélassant sur des rochers et prendre un bain de soleil. Dans l’estuaire, l’eider à duvet est très présent. C’est un magnifique canard marin que l’on voit généralement loin du rivage. Le Bic est l’endroit parfait pour pouvoir l’admirer d’un peu plus près. En juin, la majorité des mâles quitteront pour passer l’été près d’Anticosti, alors que les femelles resteront sur place et formeront des groupes pour élever leurs petits.

Couple d'eider à duvet

Le Bic attire aussi beaucoup d’espèces d’oiseaux que l’on ne voit pas souvent ailleurs. J’ai eu la chance lors de ma visite de capter la mésange à tête brune, une espèce peu commune que l’on retrouve généralement dans la forêt boréale. Elle était en pleine chasse à la recherche de nourriture, sans doute pour nourrir ses petits. À travers les nombreuses espèces d’oiseaux qui chantaient en bordure de mon site de camping, j’ai remarqué un chant que je ne connaissais pas. J’ai fini par trouver l’oiseau en question, et il s’agissait d’un Bruant de Lincoln, une première pour moi!

Mésange à tête brune

Bruant de Lincoln

Si vous étiez à la recherche de projets pour vos vacances, je crois que vous avez trouvé! La beauté de l’estuaire et les animaux qui y vivent vous charmeront à coup sûr.

Coucher du soleil à l'anse à Voilier

#Paysage #Randonnée #Oiseaux #Été #Animaux #Mammifères

234 vues